fbpx

L’art topiaire comment faire ?

Envie d'une taille artistique dans votre jardin ? Cmonjardinier est là pour vous aider !

Facebook
Twitter
PINTEREST
LinkedIn
INSTAGRAM

# - - -

Savez-vous ce qu’est l’art topiaire et quelle est son origine? Aujourd’hui on vous fait un petit point d’histoire et on vous conseille pour vous lancer dans la taille artistique!

L'art topiaire comment faire? Cmonjardinier vous explique tout sur la taille artistique.

Véritable discipline artistique, l'art topiaire demande beaucoup de précision et de savoir faire...
Cmonjardinier vous en dit plus sur ce type de taille et son histoire. L’art topiaire comment faire ? On vous explique...

 

Qu’est-ce que l’art topiaire et d’où vient-il ?

L’art topiaire ou la taille artistique consiste à donner de belles  formes à la végétation d’un jardin. Ces formes peuvent représenter des animaux, des objets, des spirales, des sphères et bien d’autres encore...

En d’autres termes, l’art topiaire est le fait de sculpter un végétal. On le définit comme étant un art évolutif car l’arbuste taillé est en perpétuel mouvement : il continue de pousser.

Son objectif principal est le rendu esthétique, bien entendu. Mais c’est également un très bon moyen de donner du volume et de la perspective à votre jardin.

 

Mais d’où vient-il ?

L’art topiaire est très ancien. Il serait apparu il y a près de 2000 ans dans la Rome Antique. Afin d’orner les jardins d’autres choses que de sculptures en marbre, les paysagistes auraient cherché à imiter les sculpteurs en faisant de la taille artistique, une discipline renommée.

 

L’art topiaire a ensuite disparu pendant une certaine période avant de revenir en force à la Renaissance. La mode du jardin structuré et de la nature apprivoisée à fait réapparaitre cette pratique artistique qui est par la suite devenue un symbole emblématique du jardin à la française et à l’italienne.

 

Pour plus d’information sur le jardin à l’italienne, cliquez ici.

 

L’art topiaire, comment faire ? Quelles plantes utiliser ? On vous dit tout...

 

Quels végétaux utiliser ?

Afin de réaliser une belle sculpture, il est important et bien choisir son végétal. En effet, il vous faut un arbuste au feuillage persistant (qui ne tombe pas en hiver), bien dense et aux petites feuilles.
Cela vous permettra un meilleur rendu et une coupe plus facile.

 

Voici quelques suggestions de végétaux se prêtant bien à l’art topiaire :

  • Le buis et l’if restent les plantes les plus utilisées pour la sculpture végétale : ils sont robustes et poussent de manière lente et régulière ce qui permet de garder la forme plus longtemps.
  • Le troène : pousse plus rapidement et nécessite une taille très régulière pouvant aller jusqu’à une fois par mois
  • Le chèvrefeuille arbustif : il supporte facilement les tailles à répétition mais pousse également assez vite. Parfait pour commencer.
  • Le genévrier aussi appelé Juniperus : il est parfait pour les tailles en nuages. Il donnera un petit style japonais et zen à votre jardin.
  • De manière plus générale, vous pouvez également utiliser le cyprès ou encore le thuyas et le charmille.

 

 

L’art topiaire comment faire ?

Pour vous lancer dans l’art topiaire il vous faut avant tout le matériel adapté. Ainsi nous vous conseillons de vous munir :

  • D’une cisaille à main aux lames courtes : elle est indispensable et permet une taille précise et minutieuse
  • D’un sécateur.
  • De ciseaux à gazon ou bonsaï si vous êtes perfectionniste (optionnel)

 

Ce sont les 2 outils absolument essentiels pour commencer la taille artistique.

Pour débuter, nous vous conseillons les formes géométriques : cône, spirale, cube en encore sphère et l’utilisation d’un gabarit.

Il est également préférable de tailler son arbuste entre mars et octobre (avant et après les périodes de gel).

 

Voici quelques petits conseils pour vous lancer :

  1. Munissez-vous de vos outils et d’un gabarit en boit ou en métal. Celui-ci guidera vos gestes et vous aidera à avoir un beau rendu.
  2. Placez votre gabarit au tour de votre arbuste de façon à ce qu’il encadre bien votre végétal
  3. Commencez à tailler le haut de votre arbuste face par face. Puis descendez au fur et à mesure.
  4. Prenez du recule afin de voir votre végétal dans sa globalité et de pouvoir juger sa forme et le tour est joué.
  5. N’oubliez pas les tailles d’entretien pour maintenir la forme. La fréquence des tailles est à déterminer en fonction du végétal choisi.

 

Concernant les tailles en nuage, voici un conseil de notre paysagiste partenaire Clément Bolteau, spécialisé dans la taille artistique :

«  La première année, il est recommandé de former les nuages de façon à ce que l’arbuste soit dessiné. Puis, la deuxième année une fois que les feuilles ont poussées et que le végétal a pris du volume vous pouvez commencer à tailler vos nuages et ainsi lui donner une vraie forme. ».

Son astuces pour une réalisation originale :

«  Vous pouvez tresser les branches de votre arbuste, comme ça quand il vieillit, celles-ci s’épaississent et donnent en rendu original et étonnant ».

 

Vous avez envie d'une taille artistique dans votre jardin ? N’hésitez pas à aller voir le profil de Clément sur Cmonjardinier.com en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez votre jardinier

Demander un devis







Quand souhaitez vous être contacté ?
Veuillez indiquer 3 dates et horaire de disponibilité pour une visite de notre jardinier.



contactez cmonjardinier

Catégories

Archives