Comment réussir sa bouture de rosier ?

Cmonjardinier.com vous conseille dans tous vos travaux de jardinage.

Facebook
Twitter
LinkedIn

# -

Facile pour multiplier ses rosiers préférés, le bouturage est idéal pour préserver et reproduire une variété que l’on apprécie. Dès la fin de l’été, il est temps de s’y mettre !

Comment effectuer la bouture de rosier ?

La ramification

Le mois de septembre est le mois idéal pour s’attaquer à la bouture de rosier.

Pour faire des prélèvements sur le bois de l’année, il faut prendre une ramification à une trentaine de centimètres. Coupez cela proprement au-dessus d'une feuille. Il faut en faire trois ou quatre. Bien entendu, pensez au préalable à porter des gants et des lunettes pour effectuer ce genre de manipulation.

 

Les étapes pour la bouture de rosier

 

Le bouturage de rosier

Lors de cette étape, vous allez pouvoir couper les inflorescences. Là où il y a le fruit, il n'y a pas besoin de couper. Couper au-dessus. La bouture doit à peut près faire une vingtaine de centimètres, et vous aller couper juste au dessus d'une feuille comme d'habitude. Vous allez ôter les feuilles de cette bouture, elles ne servent à rien mis à part à épuiser la branche par leur poids.

Ensuite, vous allez pouvoir la tremper dans l'hormone de bouturage. Prenez du terreau spécial boutures, et faites un petit trou en dessous, pour que l'excédent d'eau puisse s'en aller. Puis, arrosez au préalable votre terreau, faites-y un petit trou, et mettez ici votre bouture. A cette étape il n'y a pas besoin d'arroser. Prenez soin ensuite de tenir cette bouture à 20 degrés. En serre cela est facilement faisable mais si vous n'avez pas de serre , prenez une bouteille en plastique, coupez le bout et mettez votre bouture en dessous. Enfin de temps en temps, pensez à aérer le tout, il ne faudrait pas qu'elle meure étouffée.

Une fois ce travail réalisé, retrouvons nous à peu près trois semaines plus tard.

 

Le mois de novembre

Retrouvez vos boutures de rosier dès le mois de novembre. Où en sont-elles deux mois après ?

Déjà elles ont des boutons. Il va donc falloir les rempoter.

Prenez du terreau universel sans engrais, ajoutez y du sable pour que le sol soit bien drainé. Prenez des assez haut car les rosiers aiment bien les racines. Puis, rempotez. Si votre rosier a des boutons au moment du remplissage, pincez et enlevez les boutons, car vous ne voulez pas qu’il fleurisse. En effet, cela ne sert à rien que la sève monte dans les boutons floraux. Autant qu'elle fasse son système racinaire, puisque ce n'est pas la bonne période.

Maintenant, vous allez pouvoir les tenir dans une serre ou une véranda hors gel, ne les mettez pas dehors. C'est tout de même une vivace, et elle a donc besoin de froid. Jusqu'ici elle a été tenue pendant deux mois à 20 degrés afin qu'elle fasse son système racinaire. Maintenant, vous l'avez rempoter, vous allez donc passer le tout au froid dans une serre ou une véranda hors gel. Seule la température sera entre 3 et 6 degrés et au mois de mars, vous allez revenir sur le blog pour se revoir, regarder le système racinaire et pouvoir planter votre bouture de rosier.

 

Résultat de recherche d'images pour "rosier grimpant"

Le mois de mars

Où en sont vos boutures arrivées au mois de mars ? Vous allez vous apercevoir que tout a bien pris, admirez un peu le travail ! Prenez-en deux et plantez les. Vous allez commencer à avoir des boutons. Plantez les. Comme la terre est grasse il faut assurer derrière. De quelle façon ? Faites un joli drainage avec : des billes d'argile, des détritus de pots cassés, des tessons et de l'engrais organique.

Couvrez le tout avec un peu de terre. Sortez le rosier avec son un joli système racinaire. Si vous voulez mettre du sable, vous pouvez en remettre sans aucun problème. Vous allez voir qu'il y a aussi une ramification qui pousse. Celle-ci, vous allez la couper. Parce vous n'avez pas envie que la sève profite à votre rosier.

Pensez à arroser la bouture au préalable dans le pot. Après rien ne vous empêche de remettre un petit coup d'eau. Faites une belle cuvette. La bouture peut être comme ici par exemple, un rosier à grosses fleurs, grimpant. Toutes les grosses fleurs, vous allez couper le tout à trois yeux. Pour terminer, retrouvons nous retrouver ici, sur le blog, au moment de la floraison.

 

Le mois de juin

Voici le résultat de votre bouture. C'est une bouture de rosier grimpant et remontant. Mais qu'il soit remontant ou non remontant, ce sera la même façon de faire, le même procédé.

Maintenant que vous savez comment bouturer votre rosier, profitez des belles fleurs qu'il aura à vous offrir chaque année !

 

 

Demander un devis











Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.