Comment tailler la vigne ?

Nos conseils pour tailler efficacement votre vigne, favoriser sa croissance et éviter les maladies

Facebook
Twitter
LinkedIn

# - - - - -

Tailler la vigne est la clé d’une bonne récolte en qualité et en quantité. Sans ça, la production de bois réduit la fructification. Découvrez ici comment faire !

Comment tailler la vigne

Quand tailler la vigne ?

La taille s'effectue fin de l'hiver ou au tout début du printemps dans les régions froides (c'est-à-dire entre février et mars). Précisément, après les fortes gelées lorsque la vigne est dans un état végétatif et que la sève est redescendue.

Tailler la vigne en été n’est pas obligatoire mais conseillé ainsi que l’ajout d’engrais pour fruitier afin d’alléger et éclaircir celle-ci. Cela l'aide à mieux se développer sans s’épuiser.

Comment tailler la vigne ?

Taillez la vigne en coupant le vieux bois mort avec un sécateur pour laisser se développer les nouveaux rameaux.

Effectuez la sélection des bourgeons :

Tailler la vigne en laissant 3 yeux au moins sur une tige, puis supprimez les autres yeux inutiles en coupant au-dessus.

Selon les variétés, l’éborgnage est différent.

  • Chasselas : taille à 2 yeux
  • Muscat : taille à 3 yeux
  • Vigne à gros bois : taille à 4 yeux

Le bourgeon supérieur donnera du raisin, tandis que le bourgeon de la base donnera le nouveau sarment en remplacement de l’actuel qui deviendra du vieux bois l’année suivante.

Il existe plusieurs méthodes de taille :

Par exemple, conduire sa vigne en treille permet d’obtenir de l’ombre sur de grands espaces et ainsi former une pergola. Le principe de taille est sensiblement modifié pour laisser les feuilles couvrir toute la surface au détriment de la récolte. L’hiver, la chute des feuilles rendra l’espace de nouveau ensoleillé.

 

Tailler la vigne : ce que vous pouvez aussi faire !

Pendant toute la période de végétation vous pouvez guider le développement de votre vigne en l’allégeant de toutes les pousses qui dépensent son énergie inutilement afin de la renforcer.

L’épamprage

Il est utile tout au long de la période de croissance de la vigne. Il consiste à supprimer les pousses inutiles mais surtout trop proches du sol, au contact de l’eau de pluie. Cette taille de la vigne permet de restaurer de l’espace et d’éviter l’exposition à l’humidité. C’est une action préventive contre le développement des maladies de la vigne comme le mildiou ou l’oïdium.

L’effeuillage

C'est l’action de suppression des feuilles en surnombre qui créer de l’humidité et encourage les maladies et le pourrissement. En les enlevant, vous permettez au soleil de colorer les grappes, de les assainir. Attention à ne pas tout enlever vous risquerez de brûler le raisin et de l’assécher.

Le pincement

Il s’effectue lorsque la vigne laisse distinguer ses futures grappes. Eliminez les parties stériles en les pinçant avec l’ongle. A cette période, les jeunes pousses fragiles se cassent facilement.

La vendange en vert

Quand les grappes sont formées, ajustez la charge du pied de vigne. Retirez les grappes les plus faibles, afin d’améliorer la qualité et la maturation des raisins.

👉🏼 A lire aussi notre article sur le traitement des maladies de la vigne et celui sur les parasites de la vigne.

Demander un devis











Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.