fbpx

Le désherbage biologique

Les conseils sur le désherbage biologique.

Facebook
Twitter
PINTEREST
LinkedIn
INSTAGRAM

# - - - - -

Enlever efficacement les mauvaises herbes de votre jardin tout en respectant l’environnement et la biodiversité c’est possible ! Découvrez nos solutions.

Le désherbage biologique

Enlevez efficacement les mauvaises herbes de votre jardin tout en respectant l’environnement et la biodiversité : c’est possible ! Les désherbants chimiques sont un véritable désastre pour la nature car très polluants pour les végétaux, les micro-organismes, les sols, et les nappes phréatiques. Il existe plusieurs techniques de désherbage biologique à réaliser soi-même.

 

Désherber manuellement

À la main :

Arrachez les adventices après la pluie lorsque la terre est humide. Pour bien extraire les racines (surtout sur les racines pivotantes telles que le pissenlit ou le chardon), utilisez un matériel adapté. Un couteau à désherber, une gouge ou une serfouette (outil multi-usage qui permet de griffer, de creuser, d’aérer le sol et de désherber) feront l’affaire.

La méthode du faux-semis :

Elle consiste à aérer le sol comme si celui-ci allait être semé, puis d’attendre la pousse des mauvaises herbes pour les retirer avec plus de facilité. Ceci limite considérablement la repousse.

Par sarclage ou binage :

C’est un moyen efficace pour enlever les jeunes racines.

Sarclage : procédez par grand beau temps, pour que les racines sèchent et ne repoussent pas, avec un sarcloir.

Binage : préférez le faire lorsque la terre est sèche voire qu’elle a un aspect de croûte. Le binage va enlever les mauvaises herbes et casser cette croute en surface

 

Méthode de solarisation

Si vous souhaitez désherber tout une partie de votre jardin pour le recultiver vous pouvez le recouvrir d’une bâche noire pendant plusieurs semaines ainsi les plantes se dessécheront et mourront.

 

Désherbage thermique

Le désherbage biologique peut aussi être thermique.
Ce procédé se réalise en appliquant une source de chaleur intense sur les herbes à éradiquer pour provoquer un choc thermique qui va rompre les cellules végétales de la plante et la faire mourir.

Il existe sous plusieurs formes :

  • L’eau de cuisson riche en amidon de vos pommes de terre, pâtes ou riz lorsqu'elle est encore bouillante. Pulvérisez là sur les mauvaises herbes. Plus la concentration en amidon est forte, plus l'effet est efficace.  Elle ne vaut que pour de toutes petites zones, ou dans le cas d’une herbe mal placée, à éliminer.
  • Le bruleur thermique (à gaz écologique) approche une source de chaleur très élevée pendant un laps de temps très court. Un modèle de bonne qualité et performant coûte à peu près 90 euros mais ce prix est vite rentabilisé face au coût important des herbicides qu’il faut renouveler souvent.
  • Désherbant biodégradable mais non biologique : En partie naturel puisqu’il est fait d’extrait de géranium mais contient également un agent chimique (hydrazide maléique). Cependant c’est un désherbant écologique qui a ce mérite face à tous ses concurrents chimiques.

 

Désherbants naturels et biologiques

  • Purins d’angéliques et d’orties à faire soi même :

Pour fabriquer du purin d'angélique : laissez macérer 1 kg d'angélique dans 10 litres d'eau pendant 3 semaines. Pour le purin d'ortie, laissez macérer 2/3 d'orties et 1/3 d'eau pendant 3 semaines.

Ces deux purins se pulvérisent purs sur les plantes à détruire.

 

  • Cendre de bois, sciure de bois ou chaux

Saupoudrez-en sur votre pelouse, cela a pour effet de changer le Ph de la terre et de faire disparaître définitivement la mousse et les mauvaises herbes.

 

  • Bicarbonate

Vous pouvez mettre du bicarbonate de soude entre les pierres ou les dalles de votre terrasse.

 

  • Désherbant au vinaigre blanc

Pulvérisez du vinaigre seul sur des pousses ou plantes coupées, au soleil, pour une plus grande efficacité.

 

  • Huile essentielle de basilique

Mettre quelques gouttes dans son arrosoir et versez directement sur les plants à désherber.

 

Méthode préventive de paillage

Couvrez vos parties non cultivées, notamment au potager pour qu’aucune mauvaise herbe ne puisse pousser. Il est conseillé d’employer des matériaux biodégradables comme des films maraîchers, des paillis organiques comme le terreau, le compost, la paille, les cosses de cacao, l’herbe issue des tontes de gazon, la paillette de lin, le chanvre, les écorces de pin

 

Pour d'autres astuces sur comment entretenir sa pelouse, cliquez ici.

 

Vous souhaitez opter pour le désherbage biologique dans votre jardin ? Rendez-vous sur Cmonjardinier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez votre jardinier

Demander un devis







Quand souhaitez vous être contacté ?
Veuillez indiquer 3 dates et horaire de disponibilité pour une visite de notre jardinier.



contactez cmonjardinier

Catégories

Archives