fbpx

Le foodscaping ou l’art du jardin comestible

Cmonjardinier vous en dit plus sur cette nouvelle tendance paysagère.

Facebook
Twitter
PINTEREST
LinkedIn
INSTAGRAM

# - - - - - -

Connaissez-vous le foodscaping ou encore le jardin comestible ? 100% bio et 100% écolo, on est sûr que cet aménagement paysager innovant vous plaira.

Le foodscaping aussi connu sous le nom de jardin comestible est 100% bio et 100% écolo. Cmonjardinier vous explique son principe.

Avoir un beau jardin c’est agréable... Avoir un beau jardin comestible c’est encore mieux ! Cmonjardinier vous fait découvrir aujourd’hui le foodscaping ou l’art d’intégrer des comestibles dans son jardin !

 

Le principe du foodscaping

 

L’idée de cultiver des légumes dans son jardin et plus particulièrement dans un milieu urbain n’est pas nouvelle... Mais, en raison du contexte actuel, l’envie d’avoir un jardin comestible est de plus en plus forte chez les particuliers...

 

Mais qu’est-ce que le foodscaping ?

Eh bien, c’est un principe assez simple ! Il s’agit en effet, de créer un jardin aussi beau que bon en remplaçant vos plantes d’ornement par des plantes comestibles mais esthétiques.

 

En d’autres termes, c’est l’aménagement et la création d’un jardin comestible permettant de cultiver des légumes de saisons, des fruits, des aromatiques mais aussi des fleurs comestibles. Vous créez un environnement écologique qui vous permet de produire et de consommer des produits bios, frais, gouteux et bien sûr, presque gratuits !

L’un des principes forts du foodscaping est  de créer une culture durable respectueuse de l’environnement.

 

Bien choisir et organiser son jardin comestible

 

Qui dit jardin comestible, ne dit pas forcément grand espace. En effet, la clef  du foodscaping c’est aussi savoir organiser et structurer son espace extérieur. Ainsi, quelques pots ou jardinières, une petite cours avec quelques bacs vous suffiront pour vous lancer dans cette nouvelle activité.

Si votre espace est réduit, vous pouvez vous spécialiser dans la culture des herbes aromatiques  ou bien de certains fruits comme les fraises ou encore les tomates.

Pour en savoir plus sur comment cultiver les fraises hors-sol cliquez ici.

Certains légumes peuvent également se prêter au jeu : la carotte, le radis mais aussi le fenouil et le brocoli sont idéals pour commencer.

Encore mieux ! Faites poussez des fleurs comestibles ! Elles égaieront tout autant votre intérieur que vos plats. Parmi ces fleurs, vous retrouverez les pensées, les violettes et les capucines.

De manière générale, il faudra éviter les légumes et fruits à enracinement profond.

 

Si votre espace est plutôt étendu, diversifiez vos plantes comestibles, variez les hauteurs et apportez du volume à vos massifs !

Pour vos massifs, les légumes et les plantes aromatiques font leur effet :

Légumes :

  • Choux (rouge, vert, frisé ou encore gris bleuté)
  • Blette
  • Artichaut
  • Carotte
  • Courgette

Plantes aromatiques :

  • Thym citron
  • Angélique
  • Romarin
  • Menthe
  • Citronnelle

 

Pour varier la hauteur, pensez aux arbres et arbustes fruitiers :

  • Pommier nain
  • Vigne
  • Framboisier
  • Cassissier
  • Figuier
  • Cerisier
  • Myrtille
  • Fraisier

Pour en savoir plus sur comment tailler les arbres fruitiers, cliquez ici.

Pour le plaisir des yeux et de l’odorat n’oubliez pas les fleurs comestibles :

  • La pensée
  • La capucine
  • La bourrache
  • La lavande
  • L’hibiscus
  • Les fleurs de courges et courgettes et bien d’autres encore !

 

Les bienfaits du foodscaping pour vous et pour l’environnement

 

Pour vous :

Se convertir au foodscaping c’est l’occasion de faire de son jardin un endroit de bien-être et de partage. En plus d’être beau, il permet à chacun d’en apprendre un peu plus sur le cycle des végétaux et de partager de bons moments en famille.

Car oui, entretenir un jardin comestible c’est une activité interactive pour toute la famille !

Cela nous permet également de manger des produits sains et bios à moindre prix ! Conséquence, c’est bon pour la santé et pour le porte-monnaie.

Le foodscaping nous apporte également beaucoup de satisfaction... Qui ne prend pas plaisir à manger sa propre production ?

 

Pour l’environnement :

Les jardins comestibles sont un plus pour l’environnement.

En effet, dans un premier temps, avoir un potager chez soi est synonyme de retour au naturel. Fini les pesticides et autres produits mauvais pour l’environnement. Fini également les déchets plastiques ou cartons liés aux emballages trouvés dans les commerces.

On recréé une sorte d’équilibre et de biodiversité qui nous évite de gâcher et qui nous permet de consommer local et de saison.

En effet, saviez-vous que nos fruits et légumes achetés dans le commerce parcourent plusieurs milliers de kilomètres pour arriver dans nos assiettes ?

Entre les tomates venues d’Espagne, les avocats venus d’Amérique Latine ou encore les patates douces récoltées au États-Unis... On ne s’y retrouve plus ! L’empreinte carbone est extrêmement élevée à cause de l’acheminement par cargo, avion ou même encore train...

 

Alors essayons-nous au foodscaping, c’est bon pour notre corps et bon pour la planète.

 

Certains des partenaires Cmonjardinier sont spécialisés dans l’élaboration et la mise en place de potagers ou de jardins comestibles. N’hésitez pas nous demander conseil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez votre jardinier

Demander un devis







Quand souhaitez vous être contacté ?
Veuillez indiquer 3 dates et horaire de disponibilité pour une visite de notre jardinier.



contactez cmonjardinier

Catégories

Archives