fbpx

Le jardin à l’italienne

Cmonjardinier vous conseille pour vos envies de création paysagère.

Facebook
Twitter
PINTEREST
LinkedIn
INSTAGRAM

# - - -

Le jardin à l’italienne a été une grande source d’inspiration pour le paysagiste français Le Nôtre… Mais connaissez-vous son origine et ses caractéristiques ? On vous explique

Le jardin à l'italienne est un élément incontournable de l'architecture italienne. Cmonjardinier vous en dit plus sur son origine et ses caractéristiques

Connaissez-vous le jardin à l’italienne ? Ses airs romantiques et farniente nous replongent tout droit dans l’Italie de la Renaissance aux portes de la région de Florence.

Cmonjardinier vous en dit plus sur le jardin à l’italienne, son origine et ses caractéristiques.

 

L’histoire

 

Le jardin à l’italienne nait sur les hauteurs de Florence à la fin de la Renaissance. A cette époque, l’art commence à prendre une place importante dans la société et les esprits commencent à s’ouvrir.
Ce jardin ouvre de nouvelles perspectives et de nouveaux points de vues en intégrant les volumes du paysage qui l’entoure. Il puise son inspiration dans les jardins romains et napolitains tout amenant une architecture fraîche. Il fait donc tomber les murs du jardin romain et adopte une proximité plus importante avec la nature.

 

A ce même moment, le concept de jardin comme lieu de plaisir (et non de culture) apparaît. Les espaces se divisent de manière géométrique, des éléments esthétiques commencent à prendre de l’importance et petit à petit, l’utilité des jardins du Moyen Âge laisse place à la beauté et l’harmonie de la Renaissance.

 

Petit anecdote pour la route, l’architecte-paysagiste Le Nôtre s’est inspiré du jardin à l’italienne pour dessiner ceux de Versailles et de Vaux-le-Vicomte.

 

Le jardin à l’italienne : ses caractéristiques

 

Bien que le jardin à l’italienne soit reconnaissable entre autre pour son ouverture sur le paysage et son lien entre ciel et terre, 5 éléments lui sont indissociables :

 

  • L’art topiaire et les végétaux

Les végétaux sont une partie réellement importante dans l’architecture du jardin à l’italienne. C’est grâce à leur disposition rigoureusement établie que l’on obtient une symétrie exceptionnelle.
L’art topiaire quant à lui définit le fait de tailler les plantes afin d’obtenir une forme précise et géométrique. Il poursuit donc également cette idée d’architecture contrôlée et organisée mais participe aussi à l’élaboration des allées.

 

  • Les allées

Pour rester dans une idée de symétrie et de rigueur, le jardin à l’italienne divise son espace grâce à de grandes allées végétales. En effet, celles-ci sont souvent constituées de rangées d’arbres, de haies ou encore de statues. Il est donc préférable d’opter pour des arbres et arbustes à feuilles persistantes.

 

  • La présence de l’eau

L’eau est un élément absolument incontournable pour ce type de jardin. Elle permet d’adoucir les formes géométrique tout en faisant ressortir la couleur. Elle contribue bien largement à l’aspect romantique et farniente du jardin à l’italienne.

Vous pouvez la retrouver sous différentes formes, à vous de choisir celle qui vous convient.

 

  • Les statues

Les statues, éléments emblématiques du jardin à l’italienne, sont souvent présentes aux intersections pour renforcer ce sentiment de contrôle et de symétrie. Cependant, il est important d’adapter la taille de ces statues à la taille de son jardin. Ainsi pour les petits jardin, mieux vaut éviter de surcharger.

 

  • Le terrain en pente

Pourquoi la pente ? Et bien tout simplement pour donner une impression de continuité et d’élancement au jardin. Il permet aussi de souligner le paysage dans lequel il s’inscrit et ainsi de poursuivre l’idée de proximité avec la nature.

 

 

Aménager et entretenir le jardin à l’italienne

 

  • L’aménagement

Aménager -le jardin à l’italienne- chez vous c’est possible, mais il est tout de même préférable de disposer d’un espace suffisamment grand.

Il est également important de prendre en compte la différence de climat. En effet, si vous habitez dans le nord de la France, ce facteur n’est pas à négliger. Renseignez-vous sur votre zone de rusticité  grâce à la carte USDA France.

 

Il est préférable de demander de l’aide à un professionnel du paysage. Celui dispose de logiciels de création paysagère et pourra donc travailler les volumes et la symétrie de votre terrain le plus précisément possible. Il vous conseillera bien évidement sur les végétaux à choisir.

Vous pouvez faire appel à nos services afin de trouver le jardinier paysagiste qu’il vous faut.

Pour trouver un professionnel, cliquez ici.

 

  • L’entretien

Concernant l’entretien, on ne peut pas dire que le jardin à l’italienne soit très prenant mais il doit être fait régulièrement.
Ainsi, afin de garder l’aspect géométrique, 1 ou 2 tailles annuelles des végétaux s’imposent ainsi que le ratissage des mauvaises herbes et le ramassage des feuilles mortes. Effectuez plusieurs tontes dans l’année et entretenez vos massifs.

Pour de renseignements sur l’entretien de la pelouse cliquez ici, pour celui des massifs cliquez ici.

 

Sachez que Cmonjardinier vous propose des contrat d’entretien régulier avec de vrais professionnels du paysage et ces interventions sont éligibles aux 50% de crédit d’impôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez votre jardinier

Demander un devis







Quand souhaitez vous être contacté ?
Veuillez indiquer 3 dates et horaire de disponibilité pour une visite de notre jardinier.



contactez cmonjardinier

Catégories

Archives