Jardiner autrement : jardiner écolo

Facebook
Twitter
LinkedIn

# - - - - -

Voici des actions simples pour apprendre à jardiner autrement avec des gestes et des habitudes écologiques et économiques.

jardin bio

Jardiner autrement est principalement traduit par des gestes simples et des pratiques respectueuses de l’environnement.

Cela peut être exprimé par de la culture Bio (jardin bio) qui fait d’avantage appel à la nature qu’aux produits chimiques. Mais aussi simplement par certaines alternatives à adopter pour avoir « la main plus verte ».

 

Les bons gestes écolo du jardinier

L’un des premiers gestes à adopter - accessible à tous et qui permet d’avoir un jardin plus sain voire un jardin bio est : le traitement naturel de vos plantes. En effet, la fabrication d’engrais naturel est beaucoup plus simple que ce que l’on croit. Certains remèdes économiques et naturels sont très utiles. Par exemple vous pouvez récupérer l’eau de cuisson de vos pommes de terre ou de vos pâtes sur vos plantes pour chasser les mauvaises herbes. Pour faire fuir les pucerons, accueillez des coccinelles. Egalement, arrosez vos plantes avec un peu d’aspirine dissoute dans du thé pour les nourrir.

 

Il est tout de même nécessaire de commencer par bien diagnostiquer le problème qui se présente pour éviter de multiplier des traitements inutiles. Il est aussi bon de connaître les insectes auxiliaires afin de les préserver, car les confusions sont possibles. Une larve de coccinelle, particulièrement inesthétique, évoque pour beaucoup un insecte indésirable, et pourtant, c’est une grande dévoreuse de pucerons !

 

Par la suite, pour que vos plantes soient en bonne santé, il est indispensable qu’elles soient correctement nourries. C’est dans le sol qu’elles puisent leurs compléments de nourriture. Une bonne terre de jardin capable de nourrir les plantes qu’elle porte doit être souple. Elle doit aussi être aérée et riche en humus. Cette terre de qualité peut être obtenue en quelques années, grâce à une arme de choc : le compost !

 

Le compost

Votre jardin vous remerciera car en débutant un compost, vous réduisez vos déchets au quotidien. De plus, vous apportez un engrais fertile et naturel à votre environnement. Attention, un apport de compost à l’automne suffit à couvrir les besoins nutritifs de la plupart des végétaux ou légumes. Il rend donc inutile tout apport supplémentaire d’engrais.

 

Retrouvez le réflexe de récupérer les semences d’un légume pour la saison suivante. Puis, produisez ainsi vos propres semences : récoltez vos propres graines et bouturez ou divisez vos vivaces à moindre coût. Vous retrouverez ainsi un peu d’autonomie et préserverez la biodiversité. En plus, vous ne perdrez pas une miette de l’évolution de vos plantes.

 

L'économie d'eau

L’économie d’eau est aussi très importante lorsque l’on veut être en accord avec l’environnement. Afin de ne pas gaspiller cette ressource sans toutefois voir votre jardin dépérir, vous devez commencer par réduire au maximum la culture de plantes fortement consommatrices d'eau. Cela inclus notamment les pétunias, les bégonias, les impatiens. Remplacez-les par des espèces locales ou, par des plantes de climat méditerranéen.

Avec des espèces bien choisies, vos massifs de fleurs et vos haies ne demanderont aucun arrosage. Sauf l’été suivant la plantation.

 

La récupération de l’eau de pluie peut aussi compléter ce dispositif car l’arrosage peut parfois compliquer la tâche du jardinier, surtout l’été. Soyez donc prévoyant et tentez d’anticiper en récoltant l’eau de pluie. Cette technique permet non seulement de faire des économies, mais aussi d’avoir une eau saine, sans chlore ni calcaire. Vous pouvez par exemple placer un baril de pluie dans votre jardin, ou de simples seaux sous vos gouttières afin de récolter cette eau : simple et efficace.

 

Il est aussi important de préserver un espace sauvage au sein de votre jardin afin de favoriser la biodiversité, il contribuera quelque peu à la survie des animaux sauvages, dont certaines espèces sont aujourd’hui menacées. Une mare, un tronc d’arbre mort, ou un simple amas de grosses pierres suffisent à créer de la vie et accueillir des espèces qui participent à l’équilibre général de notre environnement. Rendez votre jardin attirant pour les abeilles, les papillons et autres auxiliaires biologiques en multipliant les variétés de plantes. Plus vous en avez, plus vous permettez à un écosystème riche et unique de se créer, pour le bienfait de votre espace vert. Faune et flore apprécieront et vous serez ravis d’y découvrir, un jour peut-être, un joli nid d’oiseau !

Il ne vous reste donc plus qu’à passer à l’action et mettre en pratique tous ces gestes simples et efficaces afin de respecter au mieux la nature et l’écosystème de votre jardin !

Vous souhaitez apprendre des gestes écolos pour votre jardin bio ? Nous vous invitons à prendre contact avec l'un de nos jardiniers ou à faire votre demande de devis gratuite ci-dessous :

Demander un devis











Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.