Comment construire un joli massif de fleurs pérenne ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

# - - - -

Construire un massif de fleurs pérenne requière de la méthodologie et de la rigueur. Voici les conseils de nos jardiniers professionnels.

Les massifs de fleurs

Tout pour réussir un beau massif de fleurs

Qu'est ce qu'un massif ? C'est généralement un dessin géométrique installé à même le sol, qui permet de recevoir quelques plantes qui (avec un petit peu de chance) pourront égayer la propriété jusqu'à l'arrivée des gelées en automne. Mais encore faut-il bien le concevoir pour qu'il soit beau. Un massif nul n'a aucun intérêt, il vaut mieux avoir une belle pelouse bien entretenue.

En vérité, une fleur est créée pour fleurir dans votre jardin, sur votre balcon, et non en jardinerie. N'hésitez pas à acheter prioritairement des plantes qui n'ont pas de fleurs qui n'ont pas encore, elle n'en seront que plus belles dans votre jardin car elle démarreront plus rapidement et vivront plus longtemps. Le Bégonia, on en trouve dans toutes les bonnes jardineries. Mais honnêtement, vous n'en avez pas assez de voir les mêmes parterres de fleurs , ou le même balcon que ceux de votre voisin ?

Pourquoi ne pas prôner la diversité ? Ce n'est pas le choix qui manque.

Algératum blanc ou agératum bleu. Pourquoi ne pas mettre aussi un surfinia, avec ses couleurs magnifiques, la planter va retomber de la façon des géraniums lierre. Pourquoi ne pas tenter également les impatience de Nouvelle Guinée ? Elles ont des colories rouges ou blanches absolument superbes.

Jouez sur la couleur ! En effet, le maitre mot est ici le plaisir. Mettez par exemple du rouge, avec de la sauge, elle sera capable de fleurir jusqu'aux gelées. De plus, regardez la délicatesse du bidens. Cette plante éloigne vraiment dans le potager les insectes indésirables. Elle n'est pas seulement belle, elle est utile.

Autrefois dans tous les jardins de grands-mères il y avait des muflier. Une plante que l'on appelle aussi seule de loup. Plantes que nous aimons profondément. Elle se présente sous des couleurs multiples, et surtout l'avantage : on peut faire des bouquets sublimes. Les mufliers, le dahlias, ces fleurs qui ont un peu déserté nos jardins ces temps-ci. Elles sont pleine de charmes, et se doivent d'être plantées.

Enfin, un dernier conseil simple : ne vous prenez pas la tête. Pour avoir un joli parterre il suffit parfois de laisser simplement la nature s'exprimée. Vous prenez quelques cosmos, vous les mélangez, et ils seront fleuris jusqu'en novembre.

Bien sur, on ne peut pas citer les bons vieux géraniums. Mais encore une fois, faites vous plaisir avec des couleurs panachés, avec une petite touche d'originalité, qui fera de votre jardin un jardin unique.

 

Détrompez-vous, vous allez souvent entendre que créer un massif de fleurs est simple. Mais c'est avant tout savoir faire preuve d'un minimum d’organisation plutôt que de faire place à l’improvisation. Avant toute chose, réfléchissez à la manière dont vous allez organiser votre massif. Il y a une façon de faire et des bases que nous allons vous expliquer.

 

Règle n°1 : Bien déterminer son emplacement

L’emplacement de votre massif est primordial. Il est en général déconseillé de l’installer au beau milieu de nulle part. Le mieux est d’accompagner le pied d’un arbre, une entrée, ou les abords de votre parking par exemple. Lorsque vous envisagez de construire un massif, soyez attentifs à l’ensoleillement pour savoir si vos plantes seront au soleil ou à l’ombre la plupart du temps.

 

La taille du massif est toute aussi importante. Si vous souhaitez créer un espace type prairie, soyez ambitieux sur la taille. Mais pour un joli massif de fleurs, réfléchissez bien en amont à la taille que vous souhaitez lui allouer. Bien sûr, toutes les tailles sont possibles, mais pour avoir une certaine harmonie et un effet très naturel, les formes et les courbes que vous choisirez auront leurs importances.

 

Règle n°2 : Choisir les bonnes plantes pour votre massif de fleurs

Pour avoir un joli massif fleuri, il faut que vos plantes puissent bien se développer. Les plantes annuelles et les plantes vivaces sont idéales. De plus, elles sont parfaites pour résister à la sécheresse. Pensez à les planter au bon endroit (vérifiez si c’est au soleil, à l’ombre), à une bonne distance de plantation et au type de sol où vous les placez (sols secs, humides etc). Pour ne pas vous tromper, avant de vous lancer dans la plantation de votre massif, plantez vos plants dans un endroit similaire, vous verrez s'ils sont capricieux ou plutôt accommodants.

 

Règle n°3 : Bien préparer sa terre avant de commencer à planter

Préparer sa terre est une étape capitale. Pour cela, pensez à bien désherber votre terre à l’aide d’une houe, ou par occultation, pour enlever les mauvaises herbes. En effet, la houe est une méthode physique mais vous pourrez planter rapidement. Cela consiste à enlever la pelouse en découpant de manière horizontale l’herbe et ses racines.

Pour ce qui est de l’occultation, à l’aide d’une bâche, vous pouvez couvrir votre ancien gazon ou votre terre pendant plusieurs mois. En recouvrant éventuellement d’une épaisse couche de broyat ou de paille, c’est une méthode qui est respectueuse du sol. Même si cela prend un peu de temps, vous pourrez planter facilement dans une bonne terre et votre dos vous remerciera.

 

Quelques conseils pour terminer :

Soignez vos finitions pour mettre en valeur vos plantes et donner un aspect soigné. Par exemple, découpez vos bordures à l’aide d’une bêche ou d’une demi-lune à la frontière entre le gazon et le massif.

Vous souhaitez construire un massif de fleurs au sein de votre jardin ?

Nous vous invitons à faire votre demande de devis gratuite ci-dessous :

 

Demander un devis











Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.