Refaire sa pelouse : comment réparer un gazon abimé ?

Vous souhaitez refaire votre pelouse ? Contactez Cmonjardinier en remplissant la demande de devis.

Au fil des années, les pelouses ont tendance à mal vieillir. Elles deviennent de moins en moins belles et se dégarnissent par endroit. Les périodes estivales ont également tendance à accélérer les choses.

Lorsque la pelouse est brûlée par le soleil, celle-ci se ternit et affiche une couleur jaunâtre ou brune. Le gazon est abîmé, surtout au niveau des zones les plus exposées au soleil, et on constate des zones complètement dégarnies qui ne repousseront plus. En Automne, le fait de laisser les feuilles longtemps sur la pelouse l'empêche aussi de respirer.

Vous n'avez jamais réalisé aucun traitement et votre gazon est envahi de mauvaises herbes en tout genre. Vous ne le nourrissez pas en apportant aucun engrais.

La situation est claire : une simple scarification ne suffira pas, il est temps de refaire votre pelouse !

Pour cela, il existe différents procédés, que nos jardiniers peuvent réaliser pour vous, en fonction de vos besoins, de votre budget, et des résultats que vous souhaitez obtenir.

Quelque soit la méthode employée tout passe d'abord par une bonne préparation du terrain

La préparation du terrain

La préparation du terrain est une étape absolument incontournable qui inclut avant tout le désherbage.

Après avoir tondu au plus ras, vous passerez un désherbant total sur l'étendue de votre pelouse. Une fois les mauvaises herbes jaunies, vous allez pouvoir passer à la préparation de la terre !

(Il est également possible de ne pas traiter par soucis écologique. Cela nécessitera un travail supplémentaire au moment de motoculter en éliminant les touffes d'herbes qui remonterons).

Pour cela, il faut motoculter tout le terrain avec une fraiseuse ou un gros motoculteur. Effectuez plusieurs passages et à vitesse lente pour bien extirper toutes les racines. Rares sont les gens qui disposent de ce matériel chez eux. Vous pouvez cependant en louer chez des professionnels ou faire appel à nos jardiniers (équipés pour tous types de travaux).

Selon le sol, n'hésitez pas à incorporer sable, chaux, amendement pour alléger ou nourrir le terrain.

Le Griffage

Commencez par un griffage grossier pour enlever les touffes d'herbes, les cailloux, les racines qui auront été remontées par le passage du motoculteur.

Continuez par un griffage plus fin pour bien égrainer la terre. Au cours de celui-ci vous prêterez attention à refaire une belle mise à niveau. A ce stade, il pourra être interessant de rapporter un peu de terre végétale amendée pour parfaire la mise à niveau et combler les trous.

Puis terminez par un ratissage fin de tout votre terrain afin d'obtenir une petite couche de terre bien fine en surface.

Eliminez ainsi les dernières petites boules de terre.

Semer

Vous trouverez facilement des semoirs dans le commerce. Vous pouvez aussi opter pour le semis à la volée.

Choisissez bien vôtre semence en fonction de votre région et de votre méthode d'ensemencement (par exemple certaines variétés résisteront mieux au piétinement que d'autres). Il est préférable de semer par temps ensoleillé et non venteux.

Le bon gazon pour le bon terrain :

Pour semer à la volée, avancez en ligne droite et semez toujours au même rythme : Prenez une poignée de graines à chacun de vos pas. Avancez en ligne droite et ayez toujours le même geste afin que votre semis soit très régulier.Vous favoriserez ainsi l'homogénéité du gazon.

Effectuez 2 passages pour favoriser un bon garnissage de la pelouse.

Enfouir et recouvrir les graines

Une fois le semis terminé, vous devez protéger vos graines en les recouvrant légèrement. Le mieux serait de les recouvrir de terreau sur une épaisseur de 2 à 3 cm. Si votre terrain est vaste, cette solution sera néanmoins assez coûteuse.

La méthode la plus économique consiste à ratisser très légèrement votre terrain sur une profondeur de 3 à 4 millimètres. Veillez à ne pas endommager le nivellement par des gestes brusques. Ratissez de façon superficielle, une fois en avant, puis en arrière pour ne pas risquer de déplacer les graines.

Vous terminerez par un passage de rouleau qui plaquera les graines à la terre en favorisant leur germination.

Utilisez un modèle d’environ 60 kg à 80 kg, et faites plusieurs passages croisés, pour obtenir un résultat bien plat, sans traces.

Attention : la terre doit être bien sèche pour cette étape, sinon la terre et les graines risquent de s'accrocher au rouleau.

Demander un devis







Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.