Quelles plantes choisir sur des sols humides ?

Cmonjardinier.com vous conseille dans tous vos travaux de jardinage.

Facebook
Twitter
LinkedIn

# -

Il est difficile de choisir les plantes à avoir lorsque nos sols sont humides. Voici les conseils de nos jardiniers professionnels.

Que planter en sols humides ?

Un jardin avec une végétation foisonnante laisse apparaître involontairement un sol gorgé d’eau. Effectivement, des sols humides avec une terre fraiche sont souvent capables d’accueillir des espèces au feuillage ample et des végétaux aux formes opulentes. Effet garanti pour se retrouver en pleine immersion en forêt tropicale.

 

Afin d’obtenir ce rendu, il faut donc détecter la présence d’eau, évaluer sa quantité puis composer avec elle. Lorsque vous avez ce type de sol, cela ne servira à rien de vouloir reproduire le même type de jardin que vous allez pouvoir retrouver dans le midi, ou d’être entêté à cultiver des essences méditerranéennes. En effet, il est conseillé de se tourner vers les plantes qui s’adaptent aux terrains frais, humides, voir marécageux, pour créer une ambiance exubérante et tropicale.

 

Quelle est la terre qui s’adapte le mieux aux sols humides ?

La terre argileuse ! En effet, cette terre est connue pour être lourde. Elle garde donc de manière naturelle l’eau. De plus, elle a tendance à rester humide longtemps après la pluie.

 

Que faire avec des sols qui sont toujours humides ?

Un sol gorgé d’eau requiert un choix d’espèces réputées pour grandir dans des terrains frais et humides. Pour peu que votre jardin se trouve dans une cuvette, vous avez tout à y gagner ! Ces espèces regroupent souvent des arbres, arbustes et plantes vivaces dont les attraits ornementaux n’ont rien à convoiter aux plantes que l’on met sur des terres plus sèches.

Paradoxalement, la présence durable de fraicheur et d’humidité stimule la croissance des végétaux. Ils produisent des compositions aux allures généreuses, comme on les aime.

 

Faut-il alterner entre fleurs et feuillage sur des sols humides ?

Il est possible d’avoir des contrastes de feuillage en plantant des espèces qui supportent la mi-ombre, comme les hostas avec leurs feuilles ovales, mais aussi des rodgersias, qui elles ont des limbes qui rappellent ceux du marronnier.

On peut aussi utiliser à l'astibile qui ressemble au lotus, du nom de Astilboides tabularis. C'est une plante vivace qui peut être de couleur blanche, rose, saumon, rouge, de juin à août.

Il est également possible d’apporter quelques touches colorées en disséminant des géraniums vivaces par exemple, comme le Géranium vivace macrorrhizum Spessart ou des azalées et des rhododendrons.

L'aulne est aussi une plante qui se plait au bord de points d'eau ou sur un sol marécageux. On n'oublie pas non plus le sureau, connu pour son feuillage spectaculaire. Il est de couleur bronze puis jaune d'or, et c'est une plante vigoureuse au feuillage caduc.

Pour terminer le sujet des sols humides, on pense à l'anémone. C'est une plante magnifique lorsqu'elle est posée dans un massif par exemple. Cette vivace herbacée y prospérera sans peine une fois établie. On terminera avec le saule pleureur, qui adore la proximité des points d'eau. Avec ses longues branches qui retombent parfois jusqu'au sol, son atout décoratif et bucolique sera vous ravir toute l'année.

Demander un devis











Quand souhaitez vous être contacté ?
Indiquez horaire souhaitée, matinée ou après midi.